Le monde des entreprises est fait de stratégies, d’objectifs et de tâches qui croissent sans cesse pour finir par vous submerger. C’est, bien sûr ainsi que commence une entreprise, mais se contenter d’un objectif unique et massif pour l’année, contrairement à ce qu’on pourrait croire, ne simplifie pas les choses, mais les alourdit. Ce la vous oblige à concentrer en permanence vous efforts sur un but lointain dans le temps et dans l’espace ; à gérer une immense quantité de ressources et de contacts (que vous n’avez pas le temps d’exploiter à fond) ; à faire avec le manque de fonds et d’investisseurs.Plutôt, donc, que de changer d’objectif et de conserver la même démarche, essayez de changer votre comportement. Appropriez-vous certaines habitudes, en apparence anodines qui peuvent vous conduire plus facilement à atteindre vos objectifs. Les bonnes habitudes comportementales obéissent à certaines lois naturelles immuables chez l’être humain depuis que le monde est monde. Par exemple : la crédibilité renforce la confiance ; tenir ses promesses favorise l’intégrité, l’altruisme appelle la clientèle, la bonté engendre le sens du devoir. Vous saisissez ? Voici donc quelques conseils pour améliorer votre comportement et vous conduire au succès avec les 5 habitudes à appliquer pour atteindre vos objectifs

1.Ne suivez pas, menez

On dit souvent qu’il faut suivre ou laisser le passage à d’autres. Il existe en effet deux types de personnes en ce monde : les leaders et les suiveurs. Ceux qui réussissent sont en tête du peloton. Ils n’ont pas réussi parce qu’ils sont arrivés là par hasard. Ils ne suivent pas quelqu’un vers la ligne d’arrivée. Ouvrez donc la voie pour parvenir à votre objectif.

2.Encouragez les commentaires

Être curieux de tout est une qualité, mais l’être dans son coin depuis son propre observatoire est réducteur. Une observation instructive et épanouissante est la somme de différents regards sous différents angles. Les entrepreneurs les plus compétents sont arrivés aux sommets par des chemins escarpés semés d’obstacles qu’ils ont franchis en apprenant, en désapprenant et en réapprenant. L’habitude de solliciter des commentaires sur le travail exécuté et en train de s’exécuter est facile à mettre en place rapidement. Commencez donc dès à présent et vous ne pourrez bientôt plus vous passer de cette habitude.

3.Changez petit à petit

On a toujours l’impression que changer d’habitude est très difficile, voire insurmontable. Mais il n’est pas plus réaliste de s’imaginer monter son entreprise en six mois en partant de zéro. Au lieu donc de vouloir brûler les étapes qui conduisent à votre objectif, montez tranquillement une marche après l’autre, jour après jour ou semaine après semaine, de façon que votre nouvau mode de vie s’installera progressivement. De la sorte, vous apportez de petites corrections au fur et à mesure, ce qui est plus facilement supportable que de gros changements dont la mise en place prend un temps fou.

4.Utilisez la règle de 3

Quand vous devez prendre une décision, envisagez 3 options : improbable, probable et très probable. Explorez chacune de ces options et élaborez des plans d’urgence pour le cas où vous rencontreriez un obstacle. Mais tenez-vous en à 3. Au-delà, votre passage à l’action sera retardé par trop de réflexion.

5.Questionnez sans cesse

Vous avez sans aucun doute remarqué la quantité de questions que peut poser un petit enfant. La plupart des enfants demandent sans cesse « pourquoi? » parce qu’ils sont curieux et ne connaissent rien sur rien. Plus tard, en grandissant, nous apprenons à ne pas poser de questions. La curiosité est, en effet, souvent perçue sous son aspect négatif. Quelqu’un qui pose des questions est ressenti comme indiscret, envahissant, mal intentionné même, et gênant. C’est pourtant de « pourquoi ? » en « pourquoi ? » que les choses deviennent plus claires dans leurs moindres détails.

6.Sachez dire merci

Ce n’est pas grand-chose en soi un « merci », mais les nombreuses occasions où vous pouvez donner cette petite marque de reconnaissance suffisent à donner de vous une image positive. Vous contraindre à cette habitude est aussi une excellente gymnastique pour entraîner votre cerveau à chercher le côté positif des choses. Si vous ne savez pas quand il faut dire merci, commencez dès à présent à être attentif aux occasions de féliciter vos collaborateurs. Après avoir identifié les moments où il faut faire des louanges vous finirez par trouver ces tous petits moments où il faut dire tout simplement merci.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

108 Partages
Partagez13
Tweetez
Partagez95
Enregistrer